Lymphome : Tout savoir sur le cancer du système lymphatique

lymphomeS’attaquant au système lymphatique, un lymphome est une maladie grave compromettant des fonctionnement vitaux du corps humain comme : le drainage des excès de liquide dans les tissus et par conséquent la détoxication des organes, la bonne circulation des nutriments , la bonne circulation des globules blancs et les défenses immunitaires, la circulation des hormones, le processus de cicatrisation. Que doit-on savoir sur le lymphome ? Peut-on guérir d’un lymphome ? Découvrons ensemble quelques des informations sur le cancer du système lymphatique et quels sont les traitements pour guérir d’un lymphome.

Le cancer du système lymphatique prolifère au détriment des lymphocytes au niveau de organes lymphoïdes périphériques (les ganglions lymphatiques, la pulpe blanche de la rate, les tissus lymphoïdes associés aux muqueuses). On détecte généralement les lymphomes suite à la découverte d’un nœud lymphatique (hypertrophie d’un ganglion lymphatique).

Les différentes formes de lymphomes

Le lymphome hodgkinien

Il s’agit d’une forme de cancer relativement rare. Le lymphome hodgkinien constitue 1 % des cancers détectés, et représente 15 % de l’ensemble des cancer su système lymphatique. Concernant les chiffres du lymphome hodgkinien en France, on recense de 1200 à 1500 cas supplémentaires par an. Le lymphome hodgkinien touche essentiellement les personnes âgées de 16 à 34 ans ainsi que les plus de 55 ans.

La forme hodgkinienne du lymphome découle d’une pathologie d’une cellule B, ou lymphocite B, dont la responsabilité est de produire les immunoglobulines. Le nom à l’origine de ce cancer est issu du nom du médecin qu’il l’a identifié en 1832, le médecin britanique Thomas Hodgkin. Il détecté la maladie avant même que la médecine ne connaisse le rôle des lymphocites, l’origine de la pahologie n’étant alors pas encore connue, ce cancer été généralement appelé Maladie de Hodgkin avant que son appellation le lymphome hodgkinien.

La science s’est beaucoup plus souvent intéressée à la maladie de Hodgkin comparée aux autres formes du cancer du système lymphatique. L’évolution des recherches sur cette forme de lymphomes a permis des découvertes importantes non seulement dans son traitement mais surtout de grande diminution du nombre de décès grâce à un diagnostic beaucoup plus efficace et rapide. Les patients atteints d’un lymphome hodgkinien guérissent dans 80% des cas.

Les LNH : lymphomes non-hodgkiniens

C’est une forme cancéreuse dont la croissance est inquiétante, en particulier chez les personnes du sexe féminin, les chiffres du lymphome non-hodgkinien augmentent de 6% chaque année. Les modifications du mode de vie, les dégradations environnementales sont montrées du doigt comme étant les causes principales de la progression de ce cancer lymphatique.

Les LNH se divisent en plusieurs catégories :

  • Les LNH indolents (souvent bénins)
  • Les LNH agressifs (souvent malins)
  • Les autres LNH

Le lymphome indolent

Le lymphome dit indolent est une tumeur du système lymphatique caractérisée par une faible capacité d’évolution. Cette forme de lymphome a malignité faible se propage essentiellement par le sang (voie hématogène).

le lymphome indolent de type B
le lymphome indolent de type T

Laisser un commentaire

Flash Santé © 2016 Frontier Theme