Le lien entre mauvais sommeil et Alzheimer

Maladie d'alzheimerDes chercheurs américains du service neurologie de la Washington’s University, ont publié mercredi 13 mars, le résultat de leur étude portée sur le sommeil de 145 personnes âgées de 45 à 75 ans dont la moitié avait des antécédents familiaux atteints d’Alzheimer. D’après cette étude, un sommeil de mauvaise qualité et des siestes à répétition seraient les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer.

En effet, les plaques bêta 42 amyloïdes, responsables de l’apparition de la maladie de l’Alzheimer, semblent être proliférées davantage chez les personnes ayant une mauvaise qualité de sommeil ou des siestes prolongées fréquentes.

Les chercheurs ont observé que le taux de protéines bêta 42, était présent chez 22,5% des sujets ayant subit le test dont la grande majorité présentent un sommeil de mauvaise qualité.

Une étude qui fait certainement peur pour les insomniaques, néanmoins, cette étude s’est contenté de suivre une seule piste de diagnostic de la maladie, celle des protéines bêta 42, excluant les autres facteurs de dépistage. Pr Jaques Hugon, neurologue et directeur du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche souligne : « S’intéresser au sommeil est une bonne piste, mais on ne peut pas se contenter de repérer les plaques bêta 42 amyloïdes pour détecter la maladie d’Alzheimer. Il faut aussi noter une dégénérescence neurofibrilaire et l’étude américaine n’en fait pas mention. »

Pas de panique alors, avoir une bonne qualité de sommeil est certainement bénéfique pour la santé mais même si ce n’est pas le cas pour vous, inutile de stresser, le stress ne fait qu’augmenter la chance d’apparition d’autres maladies, y compris l’Alzherimer.

Laisser un commentaire

Flash Santé © 2016 Frontier Theme